Marathon de l’Espoir : Jarvis

10 décembre 2017par Cap' Adapt
marathon-jarvis.jpg

Jarvis, 6 ans, est quadraplégique. Cet été en regardant les courses des JO paralympiques à la télé, il dit à sa maman que lui aussi veut faire une course.

L’association DEFI Cap’Adapt, qui a pour but de permettre aux personnes déficientes ou en situation de handicap de réaliser de grands défis sportifs l’accompagne donc dans ce challenge ! Le dimanche 10 décembre, Jarvis a réalisé son 1er marathon !! Durant 42 kms, il a été poussé en fauteuil roulant par Tanguy Merceur et Clément Landais. Ce défi a eu lieu à Sully sur Loire, lors du marathon de l’Espoir au profit du Téléthon.

Durant deux mois maintenant, les entraînements se sont enchaînés, d’une part pour tenir la distance des 42 kilomètres, et d’autre part pour courir en poussant le fauteuil. La double difficulté résidait dans le fait pour lui de tenir durant près de 4h, le temps de la course, et pour Clément et Tanguy, les accompagnateurs pousseurs, de ne pas pouvoir se servir de leurs bras pour aider la foulée, ce qui engendre des tensions plus importantes au niveau du bassin, genoux et chevilles. Des conditions météo très difficiles, avec un vent fort tout au long du parcours, donc prise au vent dans la poussette, ce qui ne facilitait pas les choses.  Sous la pluie durant les 8 premiers km, ce qui ne nous a pas empêché d’avaler la moitié du marathon en 1h32, et de poursuivre dans la difficulté dans ces conditions. La force mentale de l’équipe que nous formions avec Clément, Tanguy et Jarvis a fait la différence, et permis de surmonter les moments délicats. Le regard malicieux de Jarvis contrastait avec les traits d’efforts sur les visages des « pousseurs ». Les encouragements des autres participants et des spectateurs lors de la traversée de villages nous redonnaient l’énergie pour aller au bout de ce défi.

Les jambes tétanisées de crampes puisque ne pouvant s’aider des bras pour courir, ce sont les mots de Jarvis et la force de caractère qui ont su nous amener dans le dernier kilomètre, ce fameux dernier kilomètre… Si près du but, et si loin à la fois !

Plusieurs enfants de l’école de Jarvis, la directrice ainsi que quelques parents étaient présents pour encourager jusqu’aux derniers mètres, et c’est entouré de ses copains que Tanguy et Clément ont permis à Jarvis de franchir cette fameuse ligne des 42 km, debout, tel un exploit pour le jeune néo marathonien. Le tout en … 3h37 minutes ! Quelques mètres avant la ligne d’arrivée, nous avons aidé Jarvis à se mettre debout, pour qu’il passe cette fameuse ligne non pas en fauteuil mais de ses propres efforts, sur ses jambes, ce qui fût un véritable exploit.

L’émotion de son entourage, de ses parents, était forte, et preuve en est une nouvelle fois que le sport n’a de limites qu’à ceux qui s’en fixent… Jarvis, 6 ans, vient de réaliser son premier marathon en étant quadraplégique.  Un rêve pour Jarvis qui se réalise, mais aussi un moment de partage à travers un défi sportif pour son entourage, sa famille, où les émotions étaient au rendez-vous.

Un défi de plus pour l’association Défi Cap’Adapt.
Le sport n’a de limites qu’à ceux qui s’en fixent…

Top